8 questions à se poser avant d’acheter une maison

Acheter une maison - Constructions Deslandes
1024 683 Cdeslandes

Ça y est, le temps est venu : vous allez acheter votre toute première maison. Quelle belle nouvelle ! Et, quel beau casse-tête, non ? Par où commencer ?  Puisque c’est une décision importante, ce mois-ci, nous vous guiderons dans l’achat de votre maison avec nos conseils, signés Constructions Deslandes.

Questions à se poser avant d’entamer vos démarches :

1. Est-ce que c’est le bon moment pour acheter ?

Le marché immobilier fluctue et donc, il n’y a pas de moment optimal pour acheter ou vendre une propriété. Par contre, il faudra personnellement vous questionner si c’est le bon moment pour vous. Est-ce que la vie que vous menez actuellement vous permet de payer une hypothèque ? D’ajouter des frais d’entretien mensuels à votre budget ? Prévoyez-vous avoir des enfants sous peu ? Est-ce que, au contraire, les enfants sont partis de la maison ? Le nombre de pièces nécessaires pour deux personnes diffère si l’on est 4 ou si l’on devient sous peu 3.

2. Quel est le montant maximal en mise de fonds que l’on peut payer ?

Il ne faut pas concentrer ses efforts sur la recherche de maison plus coûteuse que ce que l’on peut se permettre de payer en mise de fonds. Au Canada, le paiement minimum de base est de 5 %. Par conséquent, une mise de fonds plus élevé réduira votre versement hypothécaire. En dessous de 20 %, vous devrez aussi calculer les frais de la SCHL, l’assurance prêt hypothécaire, qui protège le prêteur dans les cas où l’emprunteur ne peut plus rembourser l’hypothèque. Ces prêts hypothécaires sont à ratio élevé. Dirigez-vous vers votre planificateur financier afin de faire préapprouver un emprunt. Une mise de fonds, c’est un investissement.

 

Questions à se poser avant de débuter la recherche de maison :

3. Faire appel avec un courtier immobilier ou non ?

Bien que ce ne soit pas absolument nécessaire, cela facilite beaucoup la recherche de propriété. Le courtier immobilier prend en charge les recherches, la planification des visites, la signature des documents légaux, en plus d’offrir de judicieux conseils. Et, c’est le vendeur qui paie la commission du courtier. Pourquoi s’en passer alors ?

4. Quel emplacement choisir ?

On choisit une maison selon le budget, le secteur, l’environnement, la proximité du travail ou le voisinage. Si vous avez des enfants, demandez à votre courtier l’évaluation de l’école, le coût des taxes dans l’environnement choisi, l’évaluation municipale et n’hésitez pas à visiter fréquemment le quartier afin de vous imprégner de l’ambiance.

Visitez nos 2 quartiers résidentiels dans le confort de votre salon !

5. Acheter une maison neuve ou avec rénovations ?

Si vous n’avez pas un budget rénovation, abandonnez l’idée d’acheter une maison qui ne convient pas à vos besoins sans rénovations. Payer moins cher est intéressant, mais des rénovations demandent des coûts de matériaux, de main-d’œuvre et du temps. Il est possible de personnaliser une maison neuve et ce, à faible coût.

 

Questions à se poser avant de faire une offre d’achat :

6. Quelle offre faire sur une maison ?

Ça y est, vous l’avez trouvée. Elle est un peu au-dessus de vos moyens, mais elle vous intéresse tout de même. Quelle offre faire sur votre maison de rêve ? Si vous faites affaire avec un courtier immobilier, cette question sera vite résolue puisqu’ils en font tous les jours. Ils sauront vous guider vers la meilleure offre selon l’évaluation du marché, l’évaluation du quartier et de la maison, le dernier prix d’achat de celui-ci, la tendance de marché, etc., tous des éléments expliquant le prix affiché. Une contre-offre réaliste se situe aux alentours de 5 % moins que de l’offre affichée et ne doit pas être en dessous de 10 %.

7. Est-ce que toutes les installations sont règlementaires ?

Si le terrain possède une piscine ou un foyer par exemple, vérifiez si l’installation est règlementaire. Est-ce que la maison est en bon état ? Prévoir la visite d’un inspecteur avant de déposer une offre est un investissement à ne pas négliger afin d’avoir l’heure juste à plusieurs niveaux, comme sur l’état de la toiture ou des fondations.

N’hésitez pas à faire appel à un inspecteur pour une inspection préachat : il vous remettra un rapport où vous connaîtrez l’état général de la maison et les réparations urgentes à entreprendre s’il y a lieu. L’inspection peut alors devenir un outil de négociation.

8. Cette maison sera-t-elle adaptée à votre style de vie ?

Voilà une question à ne pas négliger ! Selon votre style de vie, peut-être préfèreriez-vous une maison avec une grande cour arrière pour que les enfants puissent jouer aisément ou que votre chien coure sans se préoccuper de sa sécurité ? Un garage annexé à la maison ? Une avec un sous-sol ? Une maison située dans une rue avec un parc ? Près d’une école ? Des pièces avec beaucoup de rangement ? Est-ce que 2 chambres sont nécessaires ou plutôt 3 ?

Quoi qu’il en soit, vous devrez vous questionner afin de trouver l’emplacement idéal avant d’entamer vos recherches afin d’acheter la maison à long terme. On peut y faire des rénovations, mais pas la déménager !